Coronavirus: la chancelière allemande, Angela Merkel, en quarantaine

RFI – Alors qu’Angela Merkel vient d’annoncer les nouvelles dispositions plus restrictives prises par le gouvernement allemand et les régions pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, le pays a également appris que la chancelière était désormais en quarantaine.

L’Allemagne est un des pays européens les plus frappés par l’épidémie de coronavirus avec 18 610 cas et 55 décès, selon l’Institut Robert Koch, chargé de la veille épidémiologique.

Après un point presse donné par la chancelière pour annoncer l’interdiction des rassemblements de plus de deux personnes dans l’espace public, le porte-parole de la chancelière allemande a fait savoir que le médecin qui avait vacciné Angela Merkel contre des infections à pneumocoques vendredi 20 mars avait depuis été testé positif au coronavirus.

Par précaution, la chancelière a décidé de regagner immédiatement son domicile pour se mettre en quarantaine. Elle y poursuivra ses activités. Angela Merkel se fera tester dans les prochains jours pour savoir si elle est infectée. Un test ne serait pas concluant à ce stade d’après son porte-parole.

La chancelière ne sera donc pas en mesure de diriger le Conseil des ministres lundi 23 mars au matin, au cours duquel des dépenses budgétaires supplémentaires de 150 milliards d’euros seront adoptées pour lutter contre les conséquences économiquesde l’épidémie de coronavirus.