Le Ministère des Sports crée un comité d’appui technique avec des acteurs sportifs clés

Le Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports a créé mercredi 19 août 2020 un comité d’appui technique aux compétitions sportives nationales et internationales composé de 13 membres, dont Moussa Ould Khaïry, président du FC Tevragh-Zeina, Hindou Mohamed Laghdaf présidente de l’AS Police et Mohamed Kébir Bâ, expert sportif.

Soucieux de renforcer ses compétences par l’apport d’expertises avérées dans le domaine sportif, le Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, a mis en place un comité d’appui technique composé de compétences nationales dont l’expertise et les réseaux permettront au département d’atteindre ses objectifs à travers le sport comme facteur d’intégration économique et sociale. Il est ainsi demandé aux 13 membres du Comité d’appui technique aux compétitions nationales et internationales mis en place mercredi 19 août 2020 de contribuer à la stratégie du Ministère des Sports conformément à la politique nationale en la matière.

Les membres du comité ouvreront ainsi à vulgariser le sport en milieu scolaire, à détecter et accompagner les talents, à redynamiser le sport universitaire, à repenser le développement des infrastructures de sport et de jeunesse, à soutenir et accompagner les associations sportives, les clubs et les formateurs opérant notamment dans les quartiers vulnérables, à soutenir et accompagner les fédérations et les sportifs de haut niveau qui participent aux compétitions internationales.

Il faut dire que Taleb Sid’Ahmed, ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports de l’ère Ghazwani, a hérité d’un des départements les plus vides en termes d’actions et d’existants. Avant lui, le ministère de la Jeunesse et des Sports était une coquille vide, avec deux actions annuelles comme programme, la Journée nationale du Sport et les colonies de vacances.

Avec sa nomination dans le premier gouvernement de l’ère Ghazwani, le département déjà pauvre de la Jeunesse et des Sports, s’est enrichi d’un autre parent pauvre de la politique gouvernementale, l’emploi qui a tangué entre plusieurs départements, Fonction Publique et Travail, Nouvelles Technologies, entre autres. Ainsi, Taleb Sid’Ahmed, ancien communicateur moulu à la rigueur de l’action au sein de la Banque Mondiale, homme novateur et engagé résolument à bâtir du nouveau sur un terrain sportif désert, pas d’infrastructures sportives ni maisons de jeunes, pas d’encadrement des jeunes, s’est engagé à donner du sens et de la vie à un département de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports à rénover.

Ainsi, la mise en place d’un comité technique constitué de compétences reconnues est considérée par plusieurs observateurs comme une démarche inédite de la part du ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports. Ainsi, le département des Sports initie pour la première fois une politique conçue et exécutée avec la participation et l’implication totale et entière des acteurs de terrain. Ces derniers connaissent plus que les techniciens du ministère les difficultés et les points d’amélioration à apporter pour extirper le sport en Mauritanie du domaine de l’amateurisme et du tâtonnement.