Le ministère du commerce fixe les prix des viandes rouges

Le ministère du commerce et du tourisme a annoncé mardi avoir conclu un accord avec les bouchers fixant les prix des viandes rouges.

Cet accord a été conclu après une réunion tripartite entre le ministère, celui du développement rural et la fédération des bouchers.

Le nouvel accord fixe à 2OO nouvelles ouguiyas le prix du kilogramme de la viande caprine et ovine, 160 nouvelles ouguiyas le kilogramme de la viande de camelin et la viande bovine alors que le kilogramme « ELVILKA » a été fixé lui à 200 nouvelles ouguiyas.
Les prix de ces produits ont connu ces derniers jours une hausse des prix consécutive, selon les bouchers, à la période d’été.

La richesse animale de la Mauritanie, selon les dernières statistiques révélées par l’agence mauritanienne d’information, se chiffrerait à 26 millions de têtes.