la Mauritanie est un pays qui a un environnement particulier d’affaires, il faut se mĂ©fier.

Salam allaykum .
 » Moi j’ai une expĂ©rience de travail en Mauritanie, longue et gigantesque, donc je sais que vous la situation des affaires dans ce pays .
je voudrais échanger avec vous mon expérience.
En Arabie-Saoudite, quand on parle d’une sociĂ©tĂ© , comme des sociĂ©tĂ©s saoudiens tel que nous connaissons, sociĂ©tĂ© , benladen, seyf ,latifiya par exemple .
Ce qui sonne Ă  l’esprit est que ce sont des sociĂ©tĂ©s avec une administration complète, direction, employeurs, compte banquière , ingĂ©nieurs , techniciens mĂ©nagers , des travailleurs compĂ©tants , autres type des travailleurs subalternes, une infrastructure digne de son nom.
Et quand tu leur confies un travail ils exécuteront avec beaucoup de responsabilités et de professionnalisme.
Cette description d’une entreprise , je ne pense pas que cela existe en Mauritanie, pour plusieurs raisons
la nature structurelle du peuple Mauritanien , c’est un peuple qui se caractĂ©rise par le nomadisme ,la simplicitĂ© , prĂ©cipitation , l’innocence .
Dans le cadre du projet pour la rĂ©habilitation de la ville de Tentane , nous avons travaillĂ© avec plus 15 Ă  20 entrepreneurs mauritaniens , nous avons vu tous les surprises qu’on ne pouvait pas attendre , mĂŞme sur le plan professionnel on a fait face Ă  des traitements sidĂ©rants avec les bureaux de consulting d’affaires dont les fins Ă©taient de nous escroquer , et en suite ils pensent que tout peut ĂŞtre rĂ©glĂ© dans le monde d’affaires par des simples paroles .
Je vous donne aussi un simple exemple de quelque chose qui nous ai arrivĂ©e ,une fois avec faysal el-gahdani un des plus compĂ©tents des entrepreneurs saoudiens, lors d’une rĂ©union avec les entrepreneurs, qui se plaignaient du retard des tranches financière , alors l’ingĂ©nieur faysal el-gahdani , proposa qu’on leur donne la première tranche afin de faire avancer les travaux , cela permettrait de faciliter la tâche des concernĂ©s avec un traitement clĂ©ment un peu , Ă  ma grande surprise ,un des entrepreneurs, je me rappelle bien de lui , a dit non , « il faut que vous donnez toutes les tranches  » l’ingĂ©nieur faysal el-gahdani Ă©tait sidĂ©rĂ© , et lui rĂ©pond , toi tu veux prendre toutes les tranches or que tu n’as rien encore fait ,il rĂ©pond pourquoi pas vous , vous ĂŞtes des patrons ,nous nous sommes des pauvres.
Regarde cette manière de rĂ©agir , et d’ailleurs,il le dit sans gĂŞne …
Sans parler de la mĂ©pris et les tiraillements internes , et autres aller et retour sur des simples dĂ©tails interminables , une personne peut faire un dĂ©bat sur une question simple ….
Et cela se traduit sur l’État du pays , regarder les situations en face dans tout les domaines , ils ont un problème qui rĂ©sulte de leur rĂ©alitĂ©s naturelles .
Je le dis sans vouloir s’en prendre aux peuples Mauritanien.
Il y a un entrepreneur, il se trouve c’estune grande personnalitĂ© politique qui s’investit dans le transport, on s’est connu au Qatar ,avant les problèmes du golf, il m’a dit qu’il souhaite travailler dans la logistique , Ă  chaque fois qu’on parle il me demande de lui faire un bras-long avec quelqu’un d’ici ou d’ailleurs.
C’est comme ça qu’ils gèrent les affaires, trop brouillons.
Ce qui est plus important, c’est que quand vous travaillez avec un Mauritanien ne vous attendez jamais Ă  ce qu’ils te font un travail bien accompli de Ă€ Ă  Z .
C’est ça mon expĂ©rience d’exercice en Mauritanie.
Donc , il faut travailler avec beaucoup d’attention dans le monde d’affaires en Mauritanie .
Il m’ont dit que tout celui qui Ă©tait parti en Mauritanie pour faire des business a perdu sur tout les plans, vous ne pouvez pas avoir une rentabilitĂ© en Mauritanie.
Je rĂ©pète encore, la Mauritanie est un pays qui a un environnement particulier d’affaires, il faut se mĂ©fier.

Ingénieur saoudien .

Dia al-Husseini
t?zradi@@